Skip to main content

Exercices et exemples de situations diverses

L’exercice de l’aimant

  1. Dans un premier temps, chez vous, sans laisse, lancez une friandise au sol en lui donnant accès (si vous utilisez un signal de libération)
  2. Pendant qu’il s’intéresse à la friandise (qu’il s’en approche/qu’il la mange), tournez-lui le dos et faites 1 pas ou 2 sans essayer de l’attirer d’une quelconque façon. Éloignez vous simplement et calmement
  3. Quand votre chien vient vers vous, félicitez-le calmement, récompensez-le, poursuivez en l’accompagnant sur 2 ou 3 pas puis récompensez au sol devant vous
  4. De nouveau, pendant qu’il va manger la friandise, tournez les talons et éloignez vous, laissez-le vous rejoindre et récompensez au sol
  5. Reproduisez cela plusieurs fois, et quand votre chien est encore plein de motivation attendez qu’il revienne à vous, félicitez et mettez fin à la séance calmement (“c’est fini” avec quelques croquettes au sol)

-> le but est de créer une boucle où votre chien se défocalise de vous pour chercher sa récompense, vous vous éloignez, il choisit de se refocaliser vers vous, vous récompensez, il se défocalise,…etc. L’objectif final est de renforcer son envie de se tourner vers vous quand vous vous éloignez, d’abord dans un environnement peu attractif puis en ajoutant des stimulus.

Pour aller plus loin

  • Une fois l’exercice de l’aimant bien acquis, toujours en intérieur, reproduisez l’exercice en mettant à votre chien sa laisse et son harnais (en faisant attention de toujours laisser la laisse souple et de ne pas agir dessus en vous éloignant)
  • Variez les environnements : des endroits de la maison où vous ne travaillez jamais d’exercices avec votre chien, des endroits extérieurs calmes et connus, cherchez à diversifier sans que ça ne soit très difficile
  • Une fois que l’exercice est compris et réalisé rapidement dans différents lieux simples (que votre chien se tourne facilement vers vous pour vous suivre, sans hésitation), essayez de le reproduire quand il regarde ou renifle quelque chose (mais pas quelque chose de stressant pour lui, il faut qu’il regarde sans appréhension). L’élément qu’il regarde remplace la 1ère friandise lancée au sol (il est défocalisé de vous), vous faites demi-tour prêt à vous éloigner mais toujours en silence. Dès qu’il vous regarde, félicitez, faites quelques pas et récompensez avant de reprendre votre balade.
  • Quand c’est compris, même dans un contexte inattendu, vous pouvez l’utiliser avec des stimuli très lointains comme un chien, des gens bruyants ou d’autres stimuli
  • Pour que cela reste un jeu, ne vous concentrez pas sur le fait de l’utiliser uniquement dans le travail de la réactivité. Quand c’est acquis vous pouvez le faire partout, prendre un super tug qu’il adore et le dégainer dès qu’il choisit de vous regarder après avoir vu un pigeon s’envoler ou avoir reniflé un super aliment par terre, on s’en éloigne et après c’est la fête !!

Cet exercice permet au chien de prendre le temps d’observer ce qui l’inquiète, à une distance raisonnable, et de renforcer le fait de nous suivre naturellement pour s’éloigner, plutôt que de se sentir forcé et qu’il tente de se défendre.

Astuces en plus

  • N’hésitez pas à être aléatoires sur la durée et la distance avec le stimulus avant de récompenser. Ainsi, si vous avez besoin de vous éloigner beaucoup d’un stimulus, votre chien restera focalisé sur la distance nécessaire. bien sur, il vous faudra récompenser souvent sur le trajet que ce soit à la gueule ou au sol
  • Ne sous estimez pas l’importance de la récompense au sol : en plus d’envoyer un signal de calme aux autres chiens de par sa posture et de l’apaiser lui même en lui faisant baisser la tête et utiliser son odorat, elle est particulièrement utile pour éloigner le chien en le focalisant sur le sol si la situation venait à se compliquer (apparition d’un nouveau stimulus avant que vous n’ayez pu vous éloigner par exemple)