was successfully added to your cart.

Juliette & Arès, berger malinois – ambassadeur Instagram

Ecrit par 11 juillet 2018 Membres, Notre communauté
ares malinois ambassadeur danse avec ton chien

Qui es-tu, Juliette?

“Je m’appelle Juliette, j’ai 18 ans et je suis passionnée par le monde canin et la photographie. Je débuterai une formation d’agent de sécurité cynophile avec Arès en Octobre.

J’éduque mes chiens de façon positive, au clicker training. Et je suis pressée de pouvoir montrer à certaines personnes que l’on peut très bien monter un chien en sécurité avec une méthode douce et respectueuse, basée sur la confiance et la complicité”

Pourquoi avoir voulu devenir ambassadrice de Danse avec ton chien?

“J’ai voulu devenir ambassadrice de Danse avec ton chien parce que l’obérythmée est une discipline que je trouve particulièrement intéressante et qui, selon moi, est malheureusement trop peu connue. Je serai donc heureuse de pouvoir la faire découvrir à certaines personnes.”

Parle nous de tes chiens 🙂

“Je vis actuellement avec trois chiens.

Hatchi est Bouledogue Français de bientôt 6 ans. Il est mon premier chien, c’est grâce à lui que mes deux passions se sont révélées.

XL est une Chihuahua de bientôt 2 ans. C’est la chienne de ma mère, mais je m’en occupe comme si c’était la mienne.

Arès est un Berger Belge Malinois de 6 mois. Il vient de l’élevage des Guerriers d’Anubis. C’est un chiot extrêmement bien dans sa tête et dans ses pattes. Il n’a peur de rien, il est curieux de tout, il adore apprendre et il ferait tout pour me faire plaisir. C’est d’ailleurs un bonheur de travailler avec lui : quand il bosse, il le fait pour moi, et pas pour ce qu’il pourrait avoir en retour (comme une friandise ou un jouet, par exemple). Nous avons déjà une relation très fusionnelle ; à vrai dire, je ne pensais pas qu’il était possible de devenir aussi proche d’un chien en aussi peu de temps. Nous faisons à peu près tout ensemble : dès que je peux l’emmener avec moi, je le fais.

Avec Hatchi et XL, je fais principalement des balades et du shaping. J’avais voulu commencer le dogdancing avec Hatchi, mais les aléas de la vie ont fait que nous avons dû repousser ce projet. Il serait peut-être temps de nous y remettre…!

Avec Arès, pour le moment, nous faisons principalement de l’obéissance afin qu’il acquiert bien les bases pour notre formation. Mais nous faisons également du mordant, des expositions et il est prévu que nous commencions bientôt les tricks. Plus tard, si cela lui plaît, j’aimerais aussi que nous fassions de l’obérythmée, du canicross et du discdog.”

bouledogue francais dog dancing automne
ares malinois ambassadeur danse avec ton chien
chihuahua tricks dog dancing

Que penses tu du dog dancing?

“C’est une discipline qui me fascine : quoi de plus beau qu’un humain qui danse avec son chien ?

Ce que j’aime tout particulièrement, avec l’obérythmée, c’est la complicité que le binôme doit avoir. Sans ça, je pense qu’il est impossible de progresser dans ce domaine.

De plus, je trouve que c’est une discipline relativement complète pour l’animal : il est stimulé mentalement et se dépense physiquement (pour ceux qui ne savent pas trop comment cela se passe, on pourrait croire que ça ne fait pas travailler le corps…et pourtant!).

J’apprends des tricks à mes chiens. Hatchi aime particulièrement ça, et il en connaît un bon nombre d’ailleurs.

Je trouve que c’est un bon moyen de les pousser à réfléchir, à faire travailler leur imagination et leur mémoire.”

bouledogue francais et chihuahua qui courent
juliette photographe et son bouledogue francais
calin entre un malinois et un bouledogue francais

Pratiques tu d’autres activités qui fassent réfléchir tes chiens?

“Je fais du medical-training principalement avec Hatchi et Arès. Je pense que cela peut vraiment servir en cas d’incident : le chien aura l’habitude d’être manipulé, de prendre des médicaments, de se faire appliquer de la pommade, … De ce fait, les soins peuvent être faits dans le calme et sans stresser le chien : il aura déjà été habitué à tout cela, ça ne le dérangera donc pas.

Je fais la grande majorité des apprentissages du medical-training en shaping : je veux vraiment que l’initiative vienne du chien pour ne jamais le mettre dans la contrainte. Cela me semble important étant donné qu’il s’agit souvent d’exercices qui peuvent vite devenir “désagréables” pour l’animal, c’est pourquoi je souhaite que l’initiative vienne entièrement du chien.”

Vous pouvez suivre l’évolution de Juliette, Arès et ses autres chiens sur les réseaux sociaux :

Lilou & Mango
Article suivant
Julia

Author Julia

Passionnée par l'obérythmée, j'ai décidé de partager ce sport canin et canon ;-) extraordinaire à travers ce site internet.

More posts by Julia

Laissez un commentaire