Skip to main content

La MUSELIÈRE chez le chien : pourquoi et comment bien l’utiliser ?

Les critères pour choisir une bonne muselière

Une bonne muselière doit être :

  • à la bonne taille,
  • légère,
  • avec des ouvertures au niveau de la truffe et de la gueule.

Le plus important est qu’elle permettre au chien de bien

  • respirer,
  • d’être récompensé en gueule,
  • de boire.

Les situations dans lesquelles utilisées une muselière

Une muselière peut être utilisée, de la même manière qu’un harnais, comme un outil pédagogique visant à apprendre au chien à gérer certaines situations. Parmi ces situations, il y a :

  • les difficultés d’interaction avec les humains, les chats, les chiens ou toutes sources pouvant générer du stress et de la réactivité chez le chien
  • le refus d’appât en extérieur notamment chez des chiens hyper gloutons
  • les soins d’urgence avec des chiens qui peuvent réagir vivement

AVERTISSEMENT : La muselière ne justifie pas de mettre le chien en immersion dans une situation stressante. Toutes les étapes de travail des situations « sensibles » doivent être progressive et faites avec des méthodes positives. La muselière n’est pas un outil qui doit rester indéfiniment mais qui doit être utilisé ponctuellement et dans un optique d’apprentissage.

Les étapes d'apprentissage pour apprendre au chien à mettre la muselière

Le mieux sera de ne pas leurrer le chien à mettre la gueule dans muselière mais à le laisser réfléchir et à récompenser toutes les interactions qu’il proposera avec la muselière.

Une étape intermédiaire pourra être fait en formant un rond avec les mains et en apprenant au chien à mettre de lui-même la truffe à l’intérieur.

Toutes les étapes sont détaillées dans la vidéo ci-dessous (à partir de de 6min42s) que je vous invite à regarder.

Pour aller plus loin !

Merci de laisser un petit commentaire si l'article vous a plu 🤗