Skip to main content
Catégorie

Education positive

caisse pour chien

La caisse pour les chiens est-elle un outil de torture ?

Ecrit par Autocontrôles & Calme, Chiot, Conseils de Juliette, Education positive, Sensibilité & Réactivité Aucun commentaire

A quoi peut servir la caisse en éducation canine ?

Cela peut permettre :

  • de transporter l’animal en voiture de façon sécuritaire afin d’éviter à l’animal d’être projeté en cas de collision/freinage brusque
  • à un chien blessé ou sortant d’une opération d’être contenu à certaines périodes de la journée (porte pas forcément fermée)
  • d’avoir un espace de sécurité que l’on peut déplacer
  • si vous êtes invités plusieurs jours et que vous avez besoin d’une limite claire où l’animal sera laissé tranquille
  • pour la gestion d’environnement ou travail comportemental
  • pour isoler pour les repas en cas de protection de ressource, ou travailler un cas de protection de ressource autour de la mastication par exemple
  • pour sécuriser notre chien lors de déplacements où notre attention pourrait ne pas être fixée sur lui (stages, expos,…)

Pour aller plus loin !

Relation avec le chien, par quoi commencer avec son chien

Dossier chiot : par quoi commencer ?

Ecrit par Chiot, Education positive 2 commentaires

Votre petite boule de poils arrive bientôt ou vient d’arriver ? Vous souhaitez que votre relation soit basée sur la confiance et la complicité ?

Cet article est pour vous 😉

Au sommaire :

La relation en priorité !

Il n’est pas important de commencer à travailler des tricks ou des exercices au clicker avec votre chien dès son arrivée. Ce qui est important c’est de bâtir une relation de confiance et de complicité avec lui. Nous vous proposons donc dans un premier temps de lire ce premier article qui vous explique Comment bien commencer sa relation avec son chien/chiot ?

La relation est donc la chose essentielle mais pour qu’elle soit basée sur la confiance, 2 autres termes sont à prendre en compte :

  • le consentement
  • la communication

Le consentement

Parce que demander est toujours mieux que d’imposer et que vous avez la possibilité de le mettre en place, instaurer le consentement du chien est important !

La communication

Votre chien, tout au long de sa vie, va tenter de communiquer avec vous. Saisissez cette opportunité et apprenez à le regarder pour mieux le comprendre ! Il existe toute une série de signaux de communication qui vous sont expliquer en détail dans cet article :

L'espace de sécurité

Dès l’arrivée de votre chien/chiot dans votre foyer, veillez à mettre en place un espace à lui où il se sentira en sécurité. Cela l’aidera à devenir un chien bien dans ses pattes !

Le focus, le calme et les autocontrôles

Travailler le focus permet d’avoir un chien qui fait attention à vous de son plein gré et avec motivation. Travailler le calme du chien vous permettra d’avoir un chien capable de se poser en extérieur lorsque vous serez dans des lieux publics notamment. Travailler les autocontrôles permettra à votre chien de comprendre que les trucs chouettes arrivent lorsqu’il se contrôle 🤗

Voici 2 dossiers complets qui vous aideront à mettre cela en place :

La marche en laisse

Dès son plus jeune âge, il est bien d’habituer le chien à marcher en laisse avec des méthodes positives.

La longe pour l'apprentissage

La longe est un outil pédagogique extrêmement utile dans l’éducation du chiot/chien en méthodes positives. Retrouvez dans cette vidéo, 7 raisons de l’utiliser :

10 exercices pour renforcer la complicité

Avec un chiot, faites des séances courtes (<30 secondes), fun avec plein de récompenses !

Les premiers tours en dynamique

Les premiers tours en bougeant avec son chiot : Passe, Tourne, Twist, Fit, Vrille

Commencer le clicker

Le clicker peut être un chouette outil pour travailler plein de choses en méthodes positives, alors voici 3 petits exercices pour débuter :

Pour aller plus loin !

Travailler le focus avec son chien

DOSSIER : Focus avec et sans les autocontrôles

Ecrit par Autocontrôles & Calme, Education positive, Focus & Rappel Aucun commentaire

Qu'est-ce que le FOCUS ?

Les premiers exercices de focus ont été vus dans le premier ouvrage « Commencer le Dog Dancing », puis expliqués plus en détail dans le deuxième ouvrage « L’apprentissage chez le chien  » . Il s’agit tout simplement de renforcer le regard et/ou l’intérêt de votre chien pour vous.

Le signal LOOK lui, est la mise sous signal du regard de votre chien vers vous. Ce n’est donc pas du tout la même chose !

Cependant, dans l’éducation de tous les jours, il est mille fois plus important de renforcer, en récompensant de différentes manières, l’intérêt spontané de votre chien, son envie d’être près de vous, de « travailler » avec vous que de « demander » à votre chien de vous regarder.

Et le résultat n’est d’ailleurs absolument pas le même entre un chien qui regarde son humain « sous signal » et celui qui a été renforcé à regarder son humain avec motivation.

Le focus bien renforcé permettra une meilleure connexion avec le chien ainsi qu’une meilleure relation.

2 exercices simples pour travailler le focus

Les exercices autocontrôles avec focus

La quasi totalité des exercices d’autocontrôles peuvent être travaillés avec du focus. Il s’agit d’un critère de difficulté supplémentaire qui devra être ajouté une fois que les autocontrôles sont bien maitrisés.

N’oubliez pas que les autocontrôles ne doivent pas être travaillés sur la durée car ils deviennent alors de la frustration pour le chien.

Travailler le focus au clicker

Si vous êtes débutant dans la pratique du clicker, le focus est un des exercices les plus faciles à faire au clicker alors il ne faut pas vous en priver !

La longe pour travailler le focus en extérieur

La longe est un outil très pratique et sécuritaire pour travailler le focus en toute sécurité avec votre chien.

Pour aller plus loin !

La solution pansement pour le consentement du chien

Solution PANSEMENT pour soigner le chien sans le FORCER

Ecrit par Education positive, Medical training, Santé Aucun commentaire

Qu'est-ce qu'une solution PANSEMENT ?

Lorsque le chien n’est pas encore prêt pour réaliser les entraînements en donnant son consentement dans le cadre des soins coopératifs, il est possible d’utiliser des jouets d’enrichissement alimentaires, tels que :

  • Un tapis de léchage tartiné avec de la pâtée, du kiri, de la purée pour bébé etc.. Et possiblement congelé pour avoir plus de durée de léchage.
  • Un jouet à fourrer (type Kong/sodapup) avec dedans du Kiri, des croquettes réhydratées, de pâtée etx.. Pouvant aussi être congelé.
  • Un tapis de fouille avec des friandises plus solides ou semi humides.
  • Une seringue remplie avec de la nourriture liquide (smoothie, purée pour bébé etc) ou encore un tube de nourriture humide (pâtée de foie par exemple)

Pourquoi faire avec le CONSENTEMENT du chien ?

Comment fonctionne cette solution PANSEMENT ?

L’idée sera ainsi que le chien mange en continu durant le soin. Cela n’exclut pas le fait d’introduire une notion de consentement.

En effet, on va démarrer le soin quand le chien vient lécher la cible (ou manger les friandises dans le tapis par exemple). Tant qu’il reste sur la cible on continue le soin. Si à un moment il s’arrête de lécher/manger on stop le soin, cela équivaut à une demande de pause. On reprend le soin que lorsque le chien retourne lécher/manger. C’est avec la répétition de ce fonctionnement que le chien viendra à comprendre son pouvoir sur l’action qu’on réalise.

Quand utiliser cette solution PANSEMENT ?

Cette solution pansement peut être très utiles lors de consultations vétérinaires, les séances d’ostéopathie… Afin de positiver le lieu mais également la présence du professionnel, ses manipulations etc.

Mais n’oublions pas que cela reste une solution temporaire le temps de travailler une manipulation en soins coopératifs purs. Cependant si vous jugez ne pas avoir le niveau technique, ni le temps ou la volonté de s’investir totalement dans la mise en place des soins coopératifs, cela peut être une bonne alternative.

Méfiance cependant avec les chiens faisant de la protection de ressources envers l’humain, cela deviendrait contre-productif. De même avec les chiens trop stressés pour pouvoir utiliser ce type de dispositif, dans ce cas cela n’apportera rien et pourrait au contraire rendre la présence de nourriture aversive pour le chien.

Pour aller plus loin !

Le safe space - espace de sécurité pour chiens réactifs et sensibles

L’espace de sécurité pour les chiens sensibles et/ou réactifs

Ecrit par Autocontrôles & Calme, Chiot, Conseils de Juliette, Dog dancing, Education positive, Sensibilité & Réactivité Aucun commentaire

Qu'est-ce que " l'espace de sécurité " ?

C’est une zone préalablement définie avec l’ensemble des personnes présentes où le chien ne doit JAMAIS être dérangé, touché ou interpellé d’une quelconque manière.

Cela peut être une pièce ou panier/plaid/canapé. Il peut y en avoir plusieurs selon les habitudes du chien.

Cet espace va aider le chien à gérer ses émotions. Cela va permettre de prévenir la réactivité et/ou la protection de ressources.

Comment le mettre en pratique ?

Un apprentissage doit se faire au préalable. Il faut pour cela apprendre au chien à avoir une occupation seul en votre présence.

Pour les chiens sensibles à certains changements, on peut leur accorder une pièce de mastication. Il va falloir travailler l’autonomie dans diverses situations :

  • calme en votre présence,
  • pendant de courtes absences,
  • si l’environnement est particulièrement bruyant,
  • quand des invités sont là,
  • si il y a des enfants trop envahissants.

Idéalement, il faudra choisir:

  • des jouets adaptés et résistants,
  • de mets destinés à la mastication,
  • de la recherche de croquettes,
  • un dodo confortable…

Le chien deviendra capable d’y aller seul ou de réclamer à y être placé dans un contexte où il ne maîtrise plus ses émotions.

Quel est l'objectif de cet espace ?

L’objectif premier de cet espace est l’association positive avec le lieu, et possiblement ce qui y est lié (notre absence, la présence de bruits etc). Il faut que le chien y est une sensation de refuge. Le fait d’avoir cet espace de sécurité lui évite d’être mal à l’aise et potentiellement en situation de danger pour lui et pour les autres.

Pour aller plus loin !

exercices autocontroles chien

Dossier : Travailler les autocontroles chez le chien

Ecrit par Autocontrôles & Calme Aucun commentaire

Les autocontrôles, le calme et le focus sont extrêmement importants mais hélas trop peu travaillés par la plupart des duos humain-canin. Dans cet article nous vous proposon de voir en détails les autocontrôles.

Les autocontrôles : qu'est ce que c'est ?

Ils devraient être travaillés sur tous les chiens dans la vie de tous les jours. Ils permettent de faire comprendre au chien qu’en se “calmant” et en se “contrôlant” la récompense, telle qu’elle soit, sera plus vite livrée.

Travailler souvent ces autocontrôles et sous différentes formes peut grandement améliorer le quotidien et aider à régler certains soucis de comportement comme les aboiements, la traction en laisse, la demande constante d’attention immédiate,etc.

Quels exercices travailler ?

Passage de porte, remise de récompense, gamelle et laisse

Certains chiens se précipitent pour passer la porte dès qu’elle s’ouvre, sautent sur la gamelle dès qu’elle apparait, se jettent sur les friandises ou tirent comme des fous en laisse… Nous vous expliquons quelques exercices à mettre en place dans cette vidéo.

SOS chien glouton

Si votre chien ne peut pas résister à de la nourriture même si elle ne lui est pas destinée, vous pouvez l’aider avec l’exercice de cette vidéo de refus d’appât en autocontrôle.

SOS chien mangeur de doigts

Les autocontrôles commencent à rentrer dans la tête de votre chien mais malgré tout, dans le feu de l’action, il attrape vos doigts en même temps que la friandise lors de vos entrainements. Nous vous donnons l’exercice parfait à travailler dans cette vidéo.

Refus d’appât et prise au harnais

Voici des exercices très utiles et adaptés à vos chiens dès le plus jeune âge pour intégrer les autocontrôles. Dans cette vidéo, nous vous présentons 2 exercices faciles qui varient des exercices précédents.

La marche en laisse en détail avec les autocontrôles

Une belle marche en laisse, c’est à dire agréable pour l’humain et le chien, sans frustration du côté du chien ni colère du côté de l’humain, se met en place grâce aux autocontrôles. On vous explique en détail la méthode dans cette vidéo.

La longe pour travailler en autocontrôle

La longe est un des outils les plus utiles en méthodes positives pour apprendre la liberté, le suivi naturel, le rappel, l’observation et tout cela à l’aide des autocontrôles. Voici une vidéo complète sur le sujet.

Pour aller plus loin !

Muselière chez le chien

La MUSELIÈRE chez le chien : pourquoi et comment bien l’utiliser ?

Ecrit par Education positive, Santé, Sensibilité & Réactivité Aucun commentaire

Les critères pour choisir une bonne muselière

Une bonne muselière doit être :

  • à la bonne taille,
  • légère,
  • avec des ouvertures au niveau de la truffe et de la gueule.

Le plus important est qu’elle permettre au chien de bien

  • respirer,
  • d’être récompensé en gueule,
  • de boire.

Les situations dans lesquelles utilisées une muselière

Une muselière peut être utilisée, de la même manière qu’un harnais, comme un outil pédagogique visant à apprendre au chien à gérer certaines situations. Parmi ces situations, il y a :

  • les difficultés d’interaction avec les humains, les chats, les chiens ou toutes sources pouvant générer du stress et de la réactivité chez le chien
  • le refus d’appât en extérieur notamment chez des chiens hyper gloutons
  • les soins d’urgence avec des chiens qui peuvent réagir vivement

AVERTISSEMENT : La muselière ne justifie pas de mettre le chien en immersion dans une situation stressante. Toutes les étapes de travail des situations « sensibles » doivent être progressive et faites avec des méthodes positives. La muselière n’est pas un outil qui doit rester indéfiniment mais qui doit être utilisé ponctuellement et dans un optique d’apprentissage.

Les étapes d'apprentissage pour apprendre au chien à mettre la muselière

Le mieux sera de ne pas leurrer le chien à mettre la gueule dans muselière mais à le laisser réfléchir et à récompenser toutes les interactions qu’il proposera avec la muselière.

Une étape intermédiaire pourra être fait en formant un rond avec les mains et en apprenant au chien à mettre de lui-même la truffe à l’intérieur.

Toutes les étapes sont détaillées dans la vidéo ci-dessous (à partir de de 6min42s) que je vous invite à regarder.

Pour aller plus loin !

Le consentement du chien

Le CONSENTEMENT du chien – phénomène de MODE ?

Ecrit par Chiot, Education positive, Medical training, Santé Aucun commentaire

Le CONSENTEMENT du chien – phénomène de MODE ?

Dans cette vidéo nous vous parlons du consentement du chien et pourquoi il est la base dans l’éducation positive, le dog dancing et les soins collaboratifs. Bon visionnage.

N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires 🤗

Pour aller plus loin !

clicker training chien

3 exercices faciles pour apprendre le clicker avec son chien

Ecrit par Dog dancing, Education positive, Focus & Rappel, pour commencer Aucun commentaire

3 exercices faciles pour apprendre le clicker avec son chien

Les premiers exercices à faire avec son chien

  • Travailler le focus, la connexion et le suivi naturel
  • Capturer les passages entre les jambes
  • Tenter le shaping avec la truffe qui touche le bout de la main

Le clicker, ce petit boitier magique !

Pour commencer, il va falloir comprendre comment il fonctionne et apprendre à l’utiliser sans votre chien !

Pour aller plus loin !

exercices focus

2 exercices pour travailler le focus et la connexion avec son chien

Ecrit par Dog dancing, Education positive, Focus & Rappel Aucun commentaire

2 exercices pour travailler le focus et la connexion avec son chien

Il s’agit tout simplement de renforcer le regard et/ou l’intérêt de votre chien pour vous. Le signal LOOK qui est la mise sous signal du regard de votre chien vers vous, peut être intéressant dans une chorégraphie. Les différentes directions du regard du chien peuvent d’ailleurs toutes être mises sous signal et cela aura un vrai intérêt artistique.

Cependant, dans l’éducation de tous les jours, il est mille fois plus important de renforcer, en récompensant de différentes manières, l’intérêt spontané de votre chien, son envie d’être près de vous, de « travailler » avec vous que de « demander » à votre chien de vous regarder. Et le résultat n’est d’ailleurs absolument pas le même entre un chien qui regarde son humain « sous signal » et celui qui a été renforcé à regarder son humain avec motivation. Le focus bien renforcé permettra une meilleure connexion avec le chien ainsi qu’une meilleure relation.

Pour aller plus loin !