Skip to main content
Catégorie

Autocontrôles & Calme

caisse pour chien

La caisse pour les chiens est-elle un outil de torture ?

Ecrit par Autocontrôles & Calme, Chiot, Conseils de Juliette, Education positive, Sensibilité & Réactivité Aucun commentaire

A quoi peut servir la caisse en éducation canine ?

Cela peut permettre :

  • de transporter l’animal en voiture de façon sécuritaire afin d’éviter à l’animal d’être projeté en cas de collision/freinage brusque
  • à un chien blessé ou sortant d’une opération d’être contenu à certaines périodes de la journée (porte pas forcément fermée)
  • d’avoir un espace de sécurité que l’on peut déplacer
  • si vous êtes invités plusieurs jours et que vous avez besoin d’une limite claire où l’animal sera laissé tranquille
  • pour la gestion d’environnement ou travail comportemental
  • pour isoler pour les repas en cas de protection de ressource, ou travailler un cas de protection de ressource autour de la mastication par exemple
  • pour sécuriser notre chien lors de déplacements où notre attention pourrait ne pas être fixée sur lui (stages, expos,…)

Pour aller plus loin !

Travailler le focus avec son chien

DOSSIER : Focus avec et sans les autocontrôles

Ecrit par Autocontrôles & Calme, Education positive, Focus & Rappel Aucun commentaire

Qu'est-ce que le FOCUS ?

Les premiers exercices de focus ont été vus dans le premier ouvrage « Commencer le Dog Dancing », puis expliqués plus en détail dans le deuxième ouvrage « L’apprentissage chez le chien  » . Il s’agit tout simplement de renforcer le regard et/ou l’intérêt de votre chien pour vous.

Le signal LOOK lui, est la mise sous signal du regard de votre chien vers vous. Ce n’est donc pas du tout la même chose !

Cependant, dans l’éducation de tous les jours, il est mille fois plus important de renforcer, en récompensant de différentes manières, l’intérêt spontané de votre chien, son envie d’être près de vous, de « travailler » avec vous que de « demander » à votre chien de vous regarder.

Et le résultat n’est d’ailleurs absolument pas le même entre un chien qui regarde son humain « sous signal » et celui qui a été renforcé à regarder son humain avec motivation.

Le focus bien renforcé permettra une meilleure connexion avec le chien ainsi qu’une meilleure relation.

2 exercices simples pour travailler le focus

Les exercices autocontrôles avec focus

La quasi totalité des exercices d’autocontrôles peuvent être travaillés avec du focus. Il s’agit d’un critère de difficulté supplémentaire qui devra être ajouté une fois que les autocontrôles sont bien maitrisés.

N’oubliez pas que les autocontrôles ne doivent pas être travaillés sur la durée car ils deviennent alors de la frustration pour le chien.

Travailler le focus au clicker

Si vous êtes débutant dans la pratique du clicker, le focus est un des exercices les plus faciles à faire au clicker alors il ne faut pas vous en priver !

La longe pour travailler le focus en extérieur

La longe est un outil très pratique et sécuritaire pour travailler le focus en toute sécurité avec votre chien.

Pour aller plus loin !

Le safe space - espace de sécurité pour chiens réactifs et sensibles

L’espace de sécurité pour les chiens sensibles et/ou réactifs

Ecrit par Autocontrôles & Calme, Chiot, Conseils de Juliette, Dog dancing, Education positive, Sensibilité & Réactivité Aucun commentaire

Qu'est-ce que " l'espace de sécurité " ?

C’est une zone préalablement définie avec l’ensemble des personnes présentes où le chien ne doit JAMAIS être dérangé, touché ou interpellé d’une quelconque manière.

Cela peut être une pièce ou panier/plaid/canapé. Il peut y en avoir plusieurs selon les habitudes du chien.

Cet espace va aider le chien à gérer ses émotions. Cela va permettre de prévenir la réactivité et/ou la protection de ressources.

Comment le mettre en pratique ?

Un apprentissage doit se faire au préalable. Il faut pour cela apprendre au chien à avoir une occupation seul en votre présence.

Pour les chiens sensibles à certains changements, on peut leur accorder une pièce de mastication. Il va falloir travailler l’autonomie dans diverses situations :

  • calme en votre présence,
  • pendant de courtes absences,
  • si l’environnement est particulièrement bruyant,
  • quand des invités sont là,
  • si il y a des enfants trop envahissants.

Idéalement, il faudra choisir:

  • des jouets adaptés et résistants,
  • de mets destinés à la mastication,
  • de la recherche de croquettes,
  • un dodo confortable…

Le chien deviendra capable d’y aller seul ou de réclamer à y être placé dans un contexte où il ne maîtrise plus ses émotions.

Quel est l'objectif de cet espace ?

L’objectif premier de cet espace est l’association positive avec le lieu, et possiblement ce qui y est lié (notre absence, la présence de bruits etc). Il faut que le chien y est une sensation de refuge. Le fait d’avoir cet espace de sécurité lui évite d’être mal à l’aise et potentiellement en situation de danger pour lui et pour les autres.

Pour aller plus loin !

exercices autocontroles chien

Dossier : Travailler les autocontroles chez le chien

Ecrit par Autocontrôles & Calme Aucun commentaire

Les autocontrôles, le calme et le focus sont extrêmement importants mais hélas trop peu travaillés par la plupart des duos humain-canin. Dans cet article nous vous proposon de voir en détails les autocontrôles.

Les autocontrôles : qu'est ce que c'est ?

Ils devraient être travaillés sur tous les chiens dans la vie de tous les jours. Ils permettent de faire comprendre au chien qu’en se “calmant” et en se “contrôlant” la récompense, telle qu’elle soit, sera plus vite livrée.

Travailler souvent ces autocontrôles et sous différentes formes peut grandement améliorer le quotidien et aider à régler certains soucis de comportement comme les aboiements, la traction en laisse, la demande constante d’attention immédiate,etc.

Quels exercices travailler ?

Passage de porte, remise de récompense, gamelle et laisse

Certains chiens se précipitent pour passer la porte dès qu’elle s’ouvre, sautent sur la gamelle dès qu’elle apparait, se jettent sur les friandises ou tirent comme des fous en laisse… Nous vous expliquons quelques exercices à mettre en place dans cette vidéo.

SOS chien glouton

Si votre chien ne peut pas résister à de la nourriture même si elle ne lui est pas destinée, vous pouvez l’aider avec l’exercice de cette vidéo de refus d’appât en autocontrôle.

SOS chien mangeur de doigts

Les autocontrôles commencent à rentrer dans la tête de votre chien mais malgré tout, dans le feu de l’action, il attrape vos doigts en même temps que la friandise lors de vos entrainements. Nous vous donnons l’exercice parfait à travailler dans cette vidéo.

Refus d’appât et prise au harnais

Voici des exercices très utiles et adaptés à vos chiens dès le plus jeune âge pour intégrer les autocontrôles. Dans cette vidéo, nous vous présentons 2 exercices faciles qui varient des exercices précédents.

La marche en laisse en détail avec les autocontrôles

Une belle marche en laisse, c’est à dire agréable pour l’humain et le chien, sans frustration du côté du chien ni colère du côté de l’humain, se met en place grâce aux autocontrôles. On vous explique en détail la méthode dans cette vidéo.

La longe pour travailler en autocontrôle

La longe est un des outils les plus utiles en méthodes positives pour apprendre la liberté, le suivi naturel, le rappel, l’observation et tout cela à l’aide des autocontrôles. Voici une vidéo complète sur le sujet.

Pour aller plus loin !

chiot berger australien

10 exercices à faire avec un chiot dès 2 mois

Ecrit par Autocontrôles & Calme, Chiot, Education positive, Focus & Rappel Aucun commentaire

10 exercices à faire avec un chiot dès 2 mois

Dans cette vidéo, Rougaï, petit berger australien bleu merle n’avait que 3 mois. Je faisais avec lui des micro-séances pour développer notre complicité ainsi que son calme et sa motivation.

N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires 🤗

Coaching et stage chiot avec Danse avec ton chien

Sur Danse avec ton chien, nous vous proposons des mini-stages collectifs pour les chiots ou des coaching personnalisés

refus d'appat en autocontrole, border collie sur une plage avec un harnais rose

Pourquoi le refus d’appât en autocontrôle est important en dog dancing ??? ❌🍗

Ecrit par Autocontrôles & Calme, Conseils de Juliette, Education positive, Technique 4 commentaires

Vous avez 2h avant que je ramasse les copies 🤣🤣🤣

Plus sérieusement, ce que je veux vous dire est hyper important ! Juliette me fait découvrir tout un univers incroyable et m’aide à comprendre comment résoudre une multitude de problèmes des chiens pendant les chorégraphies de dog dancing : focus, discrimination d’ordre, maintien de position, généralisation, danser sans friandise, etc. Mais cette astuce de refus d’appât en autocontrole pourra en aider beaucoup d’entre vous que ce soit dans la vie de tous les jours comme sur la piste de danse. 🐾🌟

Qu’est ce que le refus d’appat ?

Le fait que le chien ne mange pas un ingrédient à sa portée… Au sol, sur la table, dans les mains d’un enfant…

Qu’est ce qu’un autocontrôle ?

C’est quand le chien arrive à comprendre par lui-même. Il apprend à se contrôler dans une situation où il y a de la tentation. Et nous humain? On renforce positivement toute action de contrôle !

Pour en savoir plus sur les autocontrôles : Ici !

Les questions auxquelles on répond dans notre vidéo :

  • Comment faire pour éviter qu’un chien mange un croquette tombée malheureusement sur la piste et se déconnecte de vous en plein milieu de la danse ?
  • Ou tout simplement éviter qu’il mange tout ce qui se présente sous son nez en balade ? 💙🤗

N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires et surtout à partager si elle vous plait! 💙🤗

Juliette Boidin joue au frisbee avec 2 chiens

Comment travailler 2 chiens en même temps

Ecrit par Autocontrôles & Calme, Conseils de Juliette, Education positive, Technique 1 commentaire

Comment travailler 2 chiens en même temps?

Il n’est pas rare, quand on pratique des activités canines, de souhaiter intégrer un petit nouveau à l’aventure ! Mais quand vient l’heure de l’entrainement…

Aïe… Ça coince !

Notre nouveau compagnon s’excite, un vrai clown… Alors que notre camarade habituel veut juste s’amuser comme d’habitude.

Alors que faire? On essaye d’enfermer l’un puis l’autre ? Mouais, pas franchement efficace…

Réfléchir à nos objectifs

Peut importe la discipline, les séances seront composées:

  • de jouets et croquettes qui tombent,
  • d’un chien et/ou d’un humain en mouvement,
  • de cris de joie,
  • de câlins…

Votre objectif est de pouvoir jouer sereinement avec un de vos toutous sans que l’autre ne vienne court-circuiter la séance. Il faut donc qu’il sache résister à tout cela en même temps. Pas facile n’est ce pas ?

Imaginez des amis qui dansent en mangeant des guimauves près d’une fontaine à chocolat… Même nous, nous aurions du mal à résister face à cela… 😉 !

Il est donc important de procéder par étapes pour : avoir un chien qui apprécie de rester “à sa place” ET lui apprendre à se contrôler face aux différentes distractions.

chiot border collie qui joue seul

Apprendre à s’occuper seul peut être une première étape pour apprendre qu’il n’y a pas que les interactions avec vous qui sont positives :

  • mâcher calmement dans une autre pièce
  • chercher des croquettes dans l’herbe ou dans un tapis de fouille
  • etc
Travail des autocontroles avec un chiot et un chien plus agé

Ajouter des distractions à chaque étape

1. Calme et autocontrôles

Vous allez d’abord travailler chaque chien :

  • à se placer à un endroit choisi (panier, plaid,…)
  • aux autocontrôles

Tout cela en diversifiant un maximum les exercices et en ajoutant la difficulté progressivement en respectant le rythme de chaque chien. Il faut éviter de les mettre en échec et toujours renforcer les bons choix. Ces derniers peuvent être par exemple de rester calme ou de ne pas quitter sa place.

Vous pouvez retrouver un article et une vidéo à ce sujet : ici

2. Ajouter les distractions progressivement pour un chien seul

 

Afin d’aider votre chien à contrôler ses impulsions, vous allez ajouter peu à peu des distractions en commençant par du très facile.

Par exemple vous pouvez poser les jouets ou croquettes devant lui en travaillant bien les autocontrôles. C’est à dire, ne pas donner accès à la récompense tant que le chien n’attend pas de lui même votre autorisation. Ensuite, vous pourrez les lâcher en commençant assez bas puis de plus en plus haut. Enfin, vous pourrez les lancer vers lui et à l’opposé de lui.

3. Commencer à travailler le deuxième chien en présence du premier

 

Enfin, vous procéderez de la même façon pour ajouter la distraction “chien qui travaille”. Tout d’abord, vous commencerez à travailler les positions statiques de votre autre chien avant avant d’ajouter plus de mouvements (tourner, slalom,etc).

Comme toujours, en cas d’erreur de la part du toutou que vous travaillez à rester calme ou à sa place, vous retournez à une étape plus simple. Si toutefois votre toutou bloque vraiment, vous pouvez réfléchir à une étape intermédiaire pour ne pas ajouter trop de difficulté d’un seul coup.

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires de cet article 😉

chien calme en maintien de position salut

Calme et Autocontrôles

Ecrit par Autocontrôles & Calme, Chiot, Dog dancing, Education positive, Technique 15 commentaires

Hello les dog dancer !

Aujourd’hui on vous parle d’un thème extrêmement important mais hélas peu travaillé par la plupart des duos humain-canin : le calme et, ainsi ,les autocontrôles.

Les autocontrôles

Ils devraient être travaillés sur tous les chiens, que ce soit dans la vie de tous les jours :

  • Je prends la gamelle et je m’apprête à la poser au sol, le chien saute ou jappe, je relève la gamelle -> en ne descendant la gamelle QUE dans le calme le chien apprend que se comporter calmement amène au but voulu

ou par des exercices/jeux :

  • Je prends des friandises dans ma main fermée, le toutou va surement lécher/mordiller, je ne dis rien. Dès qu’il se détourne j’ouvre ma main, s’il se rapproche je referme le poing immédiatement jusqu’à pouvoir donner les friandises 1 à 1 au chien sans qu’il se jette dessus

Les travailler souvent et sous différentes formes peut grandement améliorer le quotidien et aider à régler certains soucis de comportement comme les aboiements, la traction en laisse, la demande constante d’attention immédiate, etc

Le calme

Le calme est plus poussé mais aussi plus général, évidemment c’est super de travailler ça avec tous les chiens mais c’est principalement utile pour les chiens réactifs, qui montent vite en pression et qui font régulièrement face à un stress (dû à un malaise, stress, sur-motivation).

Dans certains cas, il est déjà très bien de poser des friandises au sol vers les pattes du chien quand il est calme, même en intérieur, pour que ce comportement soit répété. On doit, comme les autocontrôles et toutes choses, travailler par petites étapes en commençant par un stade “très facile”.

Par exemple dans le cas d’un chien réactif qui en extérieur est toujours sur ses gardes, tire et ignore la personne qui l’accompagne, il faudra d’abord travailler sous forme de jeu en intérieur puis dehors avec des friandises très attirantes.

3 exercices pour travailler le calme

  1. Travailler l’attention ou focus : lancer une friandise, quand le chien l’a mangée et qu’il vous regarde vous en lancez une autre ou en posez une au sol près de vous pour qu’il vienne au contact
  2. Le relax : après avoir renforcé le relax en intérieur, arrêtez vous dans des zones de + en + distrayantes (asseyez vous et détendez vous, vous aussi !) et quand votre chien se couche, s’assoit, vous regarde, vous récompensez avec une voix très douce et en posant quelques friandises au sol
  3. Détourner de l’environnement : apprenez à votre chien à fouiner pour chercher quelques croquettes ou friandises, d’abord sur sol plat en intérieur puis de plus en plus dur jusqu’à arriver à lancer quelques friandises dans l’herbe au parc. C’est un exercice parfait pour dé-focaliser le chien sur ce qui le fait réagir et en plus le détendre et lui faire travailler son flair !

à vous de jouer ! 😉

4 exercices faciles pour apprendre au chien à gérer sa frustration

chelsea border collie, dog dancing, éducation positive

Comment bien commencer sa relation avec son chien?

Ecrit par Autocontrôles & Calme, Chiot, Dog dancing, Education positive, Focus & Rappel, pour commencer, Sensibilité & Réactivité, Technique Aucun commentaire

Vous préparez l’arrivée d’une petite boule de poils à 4 pattes dans votre vie… Ou vous venez de l’accueillir et vous vous posez des questions quant à son éducation, son bien-être et le développement de votre relation? Alors cet article est pour vous!

Mais attendez, il n’est jamais trop tard même pour éduquer un chien adulte, alors cet article s’adresse aussi au propriétaire de chien de plus d’un an 🙂

Voici les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article :

  1. Quelles sont les bases à mettre en place avec son chiot?
  2. Comment “travailler” avec lui?
  3. Quelles récompenses utiliser?

Commençons donc par le commencement. Un chiot est une petite boule de poils qui se sépare violemment de sa mère et de son environnement initial pour aller vivre la belle aventure de “chien de famille”. À 2 mois, le chiot n’est qu’un bébé sans défense, très sensible et la séparation de sa mère peut le perturber quelques temps. Heureusement, le chiot s’adapte vite et va reporter ses repères sur vous – son nouveau maître.

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent :

  • Assis, Couché et la patte ne sont pas les “les bases” de l’éducation d’un chien
  • La marche aux pieds du maître permanente lors des balades est contre nature
  • Punir son chiot lorsqu’il fait une bêtise, plutôt que de le récompenser lorsqu’il fait de bonnes actions n’est pas efficace et est néfaste pour le développement du chien et la relation de confiance avec son maitre
  • Dépenser son chien physiquement n’est pas une bonne solution pour le calmer et ne sera pas efficace dans le temps

Dans le groupe Danse avec ton chien, nous prônons les bienfaits de l’éducation positive. Nous pensons même que pour pratiquer le dog dancing, il est indispensable de travailler en éducation positive. Alors c’est parti!

Quelles sont les bases à mettre en place avec son chiot?

Le plus important est tout d’abord de travailler la relation avec lui. Passer du temps ensemble, jouer, le câliner, lui faire découvrir un maximum de situations et d’endroits, le manipuler, lui faire rencontrer d’autres chiens, si possible des chiens plus âgés calmes et respectueux, afin que “les codes” et la sociabilisation se mettent en place, …

Comment “travailler” avec lui?

La règle d’or sera de ne jamais lui en demander trop et de toujours commencer par du “trop facile” afin travailler sa motivation. La concentration d’un chiot n’excède pas quelques secondes… donc des séances d’éducation traditionnelle de 30 min, on oublie tout de suite. Il faudra entrecouper le “travail” avec de la détente et du jeu. Voir même transformer le “travail” en jeu.

Les premières choses à travailler avec un chiot pour construire une relation de confiance saine et équilibrée sont les suivantes :

  • Lui apprendre que le calme et le contrôle amènent à des situations agréables en travaillant les autocontrôles et le relax (article sur le calme et les autocontrôles)
  • Le récompenser quand il fait attention à vous tout d’abord sans distraction puis en augmentant très progressivement le niveau et l’intensité des distractions. Vous pouvez par exemple en travailler le focus en intérieur puis en extérieur tout d’abord sans distraction puis avec. L’exercice du rappel chaleureusement récompenser sera aussi un exercice indispensable
  • Lui apprendre que refuser ou détourner son attention des choses appétentes peut être récompensé en travaillant le refus d’appât de manière positive
  • Le stimuler à proposer toutes sortes de choses par lui même grâce au Free shaping

Comment récompenser son chiot?

Les récompenses peuvent être de différentes valeurs et de différentes natures. Si c’est alimentaire, comme une friandise, vous pouvez gérer la valeur de la friandise en fonction des préférences du chien. Attention toutefois à ne pas “gaver” le chien et à rééquilibrer sa ration journalière en fonction. Ainsi, quand vous voudrez récompenser une très bonne action comme “le pipi dehors” au départ, vous pourrez utiliser une friandise extrêmement appétente et très appréciée par le chiot.

La friandise n’est pas la seule récompense. La voix et la joie du maître sont de très belles récompenses pour un chiot, ainsi que le jeu, les câlins ou les caresses. Une autre des récompenses à laquelle on ne pense pas assez, c’est laisser le chien réaliser des comportements naturels qu’il apprécie et qui le détendent comme par exemple : renifler, se rouler, se balader, etc.

Voilà! Vous connaissez les bases maintenant pour bien commencer avec son chiot. Des exercices vous sont proposés sur notre Groupe Facebook, car notre super Juliette est en train de tisser des liens avec sa petite canaille nommée Chelsea depuis août dernier et nous partage leur évolution 🙂

border collie chiot, dog dancing
berger isrlandais chiot
shetland bébé
border collie bébé
setter anglais bébé
chiot berger australien