Catégorie

Technique

chien tête dans l'herbe

Apprendre à son chien à poser la tête

Ecrit par Dog dancing, Technique, Tutos Aucun commentaire

Hello les dog dancer!

Si vous aussi vous aimez peaufiner vos tricks et que vous aimez prendre de jolies photos avec votre toutou, lui apprendre à poser sa tête vous sera très utile 😉

Cela peut s’apprendre facilement, en 4 étapes seulement. Travailler avec le clicker pourra aider à la compréhension du chien et facilitera l’apprentissage. Mais attention, utilisez le clicker seulement si vous savez comment cela fonctionne. Le risque sera sinon de perturber l’apprentissage et de mettre le chien dans la confusion.

chien qui pose la tête au sol

Tout d’abord, comment utiliser le clicker ?

Voici une vidéo qui vous permettra de bien comprendre comment utiliser le clicker. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires de cet article 🙂

Étape 1. Leurrer le chien avec une friandise

Placez votre chien en position couchée et leurrez sa tête jusqu’à ce que son menton touche le sol. A ce moment là, Clickez et Récompensez (C/R).

Répétez cette étape jusqu’à ce que le chien comprenne la position souhaitée.

Étape 2. Leurrer sans friandise et ajouter l’ordre

Placez votre chien en position couchée et leurrez sa tête sans friandise, juste avec votre main, jusqu’à ce que son menton touche le sol. A ce moment là, Clickez et Récompensez (C/R). Au fur et à mesure, vous pouvez mettre l’ordre sur le mouvement, puis commencer à anticiper l’ordre.

Étape 3. Diminuer le geste

Progressivement, vous allez pouvoir diminuer le geste du leurre avec votre main, jusqu’à le faire disparaître.

Étape 4. Généraliser dans différentes positions

Une fois que cet ordre semble bien assimilé par le chien, vous pouvez passer à la généralisation (article sur la généralisation). C’est à dire que vous pouvez demander au chien de poser sa tête dans différentes positions. Pour faciliter cette généralisation, n’hésitez pas à revenir au x étapes avec le leurre dans les nouvelles positions.

Exemple de positions : couché, sur le flanc, debout (tête dans la main), salut, etc.

Maintenant c’est à vous de jouer. Si vous avez des questions, posez les en commentaires de cet article, il y aura plus de chance pour que j’y réponde 😉

Je vous laisse la vidéo d’il y a 2 ans même si mes méthodes n’étaient pas aussi abouties et claires qu’aujourd’hui. Essayez de ne pas toucher le chien pour le faire changer de position, mais bien de l’accompagner au leurre 😄

bien utiliser le clcker dans l'éducation positive du chien

Comment bien utiliser le clicker dans l’apprentissage du chien?

Ecrit par Education positive, Technique Aucun commentaire

Aujourd’hui je vous parle du meilleur ami des dog dancer : le CLICKER 😄

Malheureusement cet outil incroyable est souvent mal utilisé par les novices qui du coup s’emmêlent les pinceaux et mettent souvent le chien face à une incompréhension.

Avant de danser avec votre chien, je vous conseille donc de regarder cette courte vidéo et de suivre les quelques conseils donnés pour mieux utiliser votre clicker !

Le clicker est un petit boitier avec une languette en métal. Il a un bruit très distinctif. Je vous conseille d’utiliser un clicker par chien.

Cet outil s’utilise dans l’apprentissage d’un comportement ou d’un trick et disparaitra donc au fur et à mesure. Il permet de travailler le chien en éducation positive en renforçant le comportement ou le mouvement réalisé.

Voici les quelques règles à respecter pour bien l’utiliser.

1. Un click = Une récompense

N’oubliez pas cette règle très importante : 1 click = 1 récompense

Le but est vraiment que pour le chien, ce click soit associé directement à la récompense et qu’il comprenne que c’est ce qui vient d’être cliqué qui va être récompensé.

Au départ de l’utilisation du clicker, il est conseillé que le click soit directement suivi par la récompense. Mais au fur et à  mesure de son utilisation, quand le chien aura compris que le click engendre une récompense, vous pourrez espacer de quelques secondes ce click à sa récompense. Cela vous permettra par exemple de travailler des tricks à distance ou de récompenser sans avoir la friandise sur vous (le temps d’aller la chercher).

2. On clique le mouvement

Il faut cliquer le mouvement dans la microseconde où il est fait et non la fin du mouvement. Cela permettra au chien de mieux comprendre ce que vous souhaitez et il sera beaucoup plus facile pour lui de le reproposer.

N’oubliez pas de travailler en maintien de position et regardez l’exemple de la vidéo ci dessus pour ne pas lui faire confondre le click avec l’ordre libérateur.

3. Le clicker peut être utilisé pour différentes techniques d’apprentissage

Vous pouvez travailler votre chien avec le clicker :

  • au shaping : on clique toutes les étapes qui amènent le chien vers le comportement ou le mouvement désiré. C’est de loin la technique qui fait le plus réfléchir le chien.
  • en capture : on clique un mouvement ou un comportement proposé spontanément par le chien afin d’y mettre un ordre dessus ultérieurement.
  • au leurre : on clique le mouvement que le chien réalise en suivant le leurre afin de faire comprendre au chien ce que l’on attend de lui.

Pour plus d’infos sur les techniques d’apprentissage

chien calme en maintien de position salut

Calme et Autocontrôles

Ecrit par Dog dancing, Education positive, Technique 13 commentaires

Hello les dog dancer !

Aujourd’hui on vous parle d’un thème extrêmement important mais hélas peu travaillé par la plupart des duos humain-canin : le calme et, ainsi ,les autocontrôles.

Les autocontrôles

Ils devraient être travaillés sur tous les chiens, que ce soit dans la vie de tous les jours :

  • Je prends la gamelle et je m’apprête à la poser au sol, le chien saute ou jappe, je relève la gamelle -> en ne descendant la gamelle QUE dans le calme le chien apprend que se comporter calmement amène au but voulu

ou par des exercices/jeux :

  • Je prends des friandises dans ma main fermée, le toutou va surement lécher/mordiller, je ne dis rien. Dès qu’il se détourne j’ouvre ma main, s’il se rapproche je referme le poing immédiatement jusqu’à pouvoir donner les friandises 1 à 1 au chien sans qu’il se jette dessus

Les travailler souvent et sous différentes formes peut grandement améliorer le quotidien et aider à régler certains soucis de comportement comme les aboiements, la traction en laisse, la demande constante d’attention immédiate, etc

Le calme

Le calme est plus poussé mais aussi plus général, évidemment c’est super de travailler ça avec tous les chiens mais c’est principalement utile pour les chiens réactifs, qui montent vite en pression et qui font régulièrement face à un stress (dû à un malaise, stress, sur-motivation).

Dans certains cas, il est déjà très bien de poser des friandises au sol vers les pattes du chien quand il est calme, même en intérieur, pour que ce comportement soit répété. On doit, comme les autocontrôles et toutes choses, travailler par petites étapes en commençant par un stade “très facile”.

Par exemple dans le cas d’un chien réactif qui en extérieur est toujours sur ses gardes, tire et ignore la personne qui l’accompagne, il faudra d’abord travailler sous forme de jeu en intérieur puis dehors avec des friandises très attirantes.

3 exercices pour travailler le calme

  1. Travailler l’attention ou focus : lancer une friandise, quand le chien l’a mangée et qu’il vous regarde vous en lancez une autre ou en posez une au sol près de vous pour qu’il vienne au contact
  2. Le relax : après avoir renforcé le relax en intérieur, arrêtez vous dans des zones de + en + distrayantes (asseyez vous et détendez vous, vous aussi !) et quand votre chien se couche, s’assoit, vous regarde, vous récompensez avec une voix très douce et en posant quelques friandises au sol
  3. Détourner de l’environnement : apprenez à votre chien à fouiner pour chercher quelques croquettes ou friandises, d’abord sur sol plat en intérieur puis de plus en plus dur jusqu’à arriver à lancer quelques friandises dans l’herbe au parc. C’est un exercice parfait pour dé-focaliser le chien sur ce qui le fait réagir et en plus le détendre et lui faire travailler son flair !

à vous de jouer ! 😉

4 exercices faciles pour apprendre au chien à gérer sa frustration

tuto pour apprendre à votre chien à faire le pivot

Apprendre le pivot à son chien – exercice facile de dog dancing

Ecrit par Dog dancing, Freestyle, Technique, Tutos 2 commentaires

Hello les dog dancer!

Vous me l’avez demandé depuis longtemps alors le voici!!!! 😄

C’est parti pour le tuto du Pivot…

Tout d’abord, la proprioception !

Pour commencer, il va falloir travailler la distinction des pattes avant et des pattes arrières de votre chien. Je vous propose 4 exercices dans la vidéo ci dessous pour lui apprendre les ordres :

  • ON : pattes avant sur le support
  • Dessus : les 4 pattes sur le support
  • OFF : pattes arrières sur le support

N’oubliez pas de travailler en maintien de position dynamique

Le maintien de position dynamique, c’est faire en sorte que le chien continue de faire l’ordre en mouvement jusqu’à temps qu’on lui donne un ordre libérateur. Si vous voulez en savoir plus, on explique cela dans la vidéo ci-dessous

Le chien en face de vous

Une fois que votre chien maîtrise l’ordre ON et que vous avez compris comment travailler en maintien de position dynamique, je vous propose de demander le ON à votre chien puis de vous placer face à lui. Ensuite, déplacez-vous autour du support. Cliquez et récompensez chaque pas de votre chien pour commencer. Augmentez le nombre de pas au fur et à mesure jusqu’à faire un tour complet de bassine et même plus.

Le chien à côté de vous

Apprenez à votre chien à venir se placer à votre droite et à votre gauche quand il a les pattes avant sur le support. Au début placez vous de sorte qu’il n’est qu’un pas à faire. Vous pouvez bien-sur leurrer avec un friandise pour l’aider. Cliquez et récompensez. Diminuez le leurre en enlevant la friandise de votre main. Une fois qu’il a compris ce que vous lui demander, augmentez votre demande jusqu’à ce qu’il fasse quasiment tout le tour de la bassine pour se positionner à votre droite puis à votre gauche.

Et enfin le fameux Pivot

Placez vous de sorte à ce que le chien puisse faire le tour de la bassine.Vous pouvez bien-sur leurrer avec un friandise pour l’aider. Cliquez et récompensez les premiers pas qu’il va faire autour de la bassine. Quand il semble avoir compris votre demande, commencer à mettre le mot “Pivot” en même temps que vous leurrez le chien. Diminuez le leurre en enlevant la friandise de votre main. Une fois qu’il a compris ce que vous lui demander, augmentez votre demande jusqu’à ce qu’il fasse quasiment tout le tour de la bassine. Libérez votre chien de façon aléatoire avec l’ordre OK.

 

Si vous avez des questions où que vous souhaitez nous montrer, filmez vous et postez votre vidéo sur les réseaux sociaux ci dessous ! 😉

STOP FRIANDISE

Qu’est ce que le maintien de position et comment le travailler ?

Ecrit par Conseils de Juliette, Dog dancing, Education positive, Maintien de position, Technique 14 commentaires

Maintien de position ou ordre du “pas bouger” ?

Beaucoup de gens utilisent le maintien de position avec le célèbre “pas bouger”, dit à toutes les sauces : “assis-pas bougé”, “couché-PAS BOUGER. J’ai dit, pas BOUGERRR !”.

Souvent c’est le travail de ce signal qui n’a pas été assez approfondi mais de toute façon il est assez difficile d’en avoir un parfait : on le travail souvent avec le assis mais quand on le dit à la suite d’un couché, il est sensé comprendre quoi votre 4 pattes qui ne parle pas votre langue ?

Et pareil, si vous ne dites QUE assis, couché, pan, fais la belle…il doit rester combien de temps dans cette position ? Ce n’est pas bien clair pour vous, alors imaginez pour lui !

Mais qu’est ce qu’on entend par “maintien de position” ?

Faut il vraiment un ordre pour que le chien garde une position? Et pour qu’un chien continue un ordre dynamique alors?

En fait non… Il y a quelque chose de magique que Juliette m’a appris… c’est l’ordre libérateur ! Vous voulez en savoir plus? Alors direction le paragraphe suivant 😉

chien salue
jeune fille avec son border collie sur la plage
slalom arrière de dog dancing, trick freestyle

Mettre en place un ordre libérateur

Il est donc préférable de travailler le maintien de position sans signal, juste assis, couché, salut,…ou même chou fleur et le chien doit rester en position jusqu’au signal de libération de votre choix. Ce signal est souvent le célèbre “OK”.

Comment travailler cet ordre libérateur ?

Maintenant, je vais vous expliquer comment travailler tout ça dans certains exercices vous pourrez lire C/R qui veut dire Clic+Récompense. Cependant, si vous ne travaillez pas au clicker, il veut juste dire que vous récompensez votre chien.

Le signal de libération :

Le mieux est que votre chien soit bien habitué à la prise au collier calmement. Vous le récompensez bien quand vous le maintenez. Prenez votre chien au collier puis lancez une friandise, attendez quelques secondes (ou si le chien tire attendez qu’il se calme) puis lâchez en disant “OK”.

Le maintien de position

On utilise cette méthode pour l’apprentissage d’un trick où le chien fait le choix de rester en position statique ou dynamique comme monter sur un objet, le salut, faire le beau, assis, couché, tourne autour, le huit,etc.

Exemple : demandez à votre chien de s’assoir, C/R plusieurs fois d’affilé sur un intervalle de temps très court. On continue tant que le chien reste assis, s’il se relève on arrête. S’il reste bien en place on peut le libérer en disant “ok” et en lançant une friandise. On recommence en allongeant le temps entre les C/R puis en ajoutant des distractions. On s’éloigne d’1 pas C/R puis de 2,etc.

A vous de jouer !

Explication en vidéos

Maintien de position statique

Maintien de position dynamique

exercices simple de proprioception avec son chien

Exercice simple pour commencer le dog dancing : distinction des pattes antérieures et postérieures

Ecrit par Dog dancing, Technique, Tutos Aucun commentaire

Pour le chien, ses 4 pattes sont un tout. Il n’a pas appris à les travailler séparément. Dans cet article accompagné d’une vidéo, je vous propose de découvrir 4 exercices que je fais avec Gipsy pour lui apprendre à différencier ses pattes avant et ses pattes arrières.

C’est assurément un exercice essentiel dans l’apprentissage du dog dancing.

1. ON ou pattes avant sur un support

Vous pouvez faire cela au shapping ou au leurre. Le but est vraiment d’apprendre au chien un ordre pour qu’il pose ses pattes avant sur un support. Ajouter l’ordre au fur et à mesure et récompensez en position. Vous pouvez également utiliser l’ordre libérateur dans cet exercice (vidéo en bas de l’article).

Travaillez avec des supports larges et bas pour que cela soit plus facile au départ. Puis augmentez le niveau de difficulté avec des supports plus étroits et plus hauts

2. Dessus ou les 4 pattes sur un support

Toujours au shapping ou au leurre, vous amenez le chien à poser ses 4 pattes sur un support et vous ajoutez l’ordre “dessus” au fur et à mesure et récompensez en position. Vous pouvez également utiliser l’ordre libérateur pour libérer le chien.

Augmentez le niveau de difficulté comme précédemment au fur et à mesure.

3. OFF ou les 2 pattes arrières sur un support

Vous pouvez faire cela au shapping ou au leurre. Le but est vraiment d’apprendre au chien un ordre pour qu’il pose ses pattes arrière sur un support. Ajouter l’ordre au fur et à mesure et récompensez en position. Vous pouvez également utiliser l’ordre libérateur pour libérer le chien.

Travaillez avec des supports larges et bas pour que cela soit plus facile au départ. Puis augmentez le niveau de difficulté avec des supports plus étroits et plus hauts.

Au début, vous pouvez demander le OFF depuis l’ordre dessus pour que cela soit plus facile. Puis, une fois l’ordre compris vous pouvez travailler le OFF depuis le sol.

Maintien de position

Les 4 techniques d’apprentissage

15 conseils pour commencer sa chorégraphie de dog dancing

Mes 15 conseils pour commencer à monter sa chorégraphie de dog dancing

Ecrit par Dog dancing, Technique, Tutos Aucun commentaire

Enchainer des tricks c’est plutôt facile… Mais créer une chorégraphie de dog dancing sur une chanson avec un thème en respectant un rythme et associant déplacements et tricks c’est beaucoup plus compliqué!

Alors voici mes conseils pour mettre en place sa première chorégraphie de dog dancing :

1. Lister tous les tricks et les déplacements

Commencez par lister :

  • les tricks statiques
  • les tricks dynamique
  • les déplacements

Vous pouvez également mettre un petit 💙 à côté de ce que votre chien préfère faire. Pour les premières chorés, essayez de ne faire que ce qui plait vraiment à votre chien!

2. Choisir une chanson/musique qui a du sens

Il faut raconter une histoire à travers la chorégraphie. Choisissez donc une chanson ou une musique qui vous inspire et qui fait sens pour vous.

3. Prendre en compte le rythme de la musique

Il est préférable de choisir le rythme de la musique en fonction de votre rythme et de celui du chien. Si vous danser doucement avec votre chien, prenez un rythme lent et vice-versa.

Si vous êtes à l’aise sur des rythmes rapides et lents alors vous pouvez vous permettre de choisir une musique avec des variations de rythmes. C’est encore plus agréable à regarder !

4. Préparer sa bande son

Vous pouvez aussi faire un medley de plusieurs chansons/musiques en fonction du thème choisi. Dans tous les cas il faudra préparer votre bande son en faisant attention à l’intensité des sons et des basses et coupant au bon timing.

Pour cela vous pouvez télécharger le logiciel gratuit : Audacity

5. Mettre l’enchainement sur papier

Il est désormais temps de vous laisser aller et d’imaginer votre chorégraphie en écoutant la musique… Et pourquoi pas, mettre vos idées sur papier.

6. Bien utiliser l’espace

Vous avez tout un ring pour exprimer votre danse avec votre chien alors laissez vous aller. Faites de jolis déplacements, utilisez les diagonales, faites des courbes, etc.

7. Penser aux déplacements

En plus de permettre d’exploiter au maximum l’espace, les déplacements donnent de la dynamique dans la chorégraphie et permettent de relancer le chien. Cela permet :

  • d’améliorer le focus
  • de garder la motivation du chien
  • de donner de la fluidité à la chorégraphie

8. Se filmer pour s’auto-évaluer

Je vous le répète souvent, mais le fait de se filmer, cela permet de se rendre compte de ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas et surtout de s’évaluer pour s’améliorer.

En plus, si vous vous filmez, ca vous permet de venir nous montrer sur le groupe Facebook votre évolution 😉

9. Travailler petits bouts par petits bouts

Il n’est pas nécessaire de travailler toute la chorégraphie dans son intégralité trop régulièrement. Cela pourrai blaser le chien et baisser sa motivation. Il faut plutôt travailler petits bouts de choré par petits bouts en privilégiant la fluidité et la technique.

11. Faire des séances courtes

N’oubliez pas que pour garder le motivation du chien et ne pas le blaser les séances ne doivent jamais dépasser 3 à 5 minutes.

12. Avoir beaucoup de choses à partager avec son chien

Pour faire du dog dancing, il va être indispensable de travailler la relation avec son chien. En effet, il ne faut pas se contenter de faire uniquement quelques petites séances de tricks à son chien, mais vous pouvez aussi vous promenez, jouez ensemble, vous reposez ensemble, etc.

C’est comme pour toutes les relations, la confiance et l’amour ça se construit et ça s’entretient 💜

13. Travailler la relation avec votre chien

N’hésitez pas à relire cet article où beaucoup de conseils vous sont donnés pour travailler la relation avec son chien

14. S’entraîner dans des lieux et des conditions différents

On ne peut pas réussir une chorégraphie de dog dancing en passant de son jardin à des conditions de concours. Il faut prendre en compte beaucoup de difficultés que vous pouvez rencontrer en concours ou en démo :

  • stress
  • bruit
  • intérieur
  • autres chiens (qui peuvent aboyer)
  • odeurs
  • mouvements
  • musique (peut être plus forte)
  • etc

Je vous conseille donc de travailler le focus de votre chien en augmentant le niveau de difficulté et de distraction. Récompensez et renforcez à bloc tout les coups d’œil de votre chien dans votre direction, les rappels bien effectués, les relax, etc.

15. Commencer en fun

Commencer en fun, cela permet de vivre une première expérience moins stressante et moins difficile pour le chien. Car avec la nouveauté des conditions de concours, il va être très important de pouvoir allègrement récompenser son chien ou jouer avec lui pour ne surtout pas le mettre en échec. Plus les premières expériences seront bonnes, plus vites vous pourrez progresser 🤓

Si vous souhaitez plus d’info, n’hésitez pas à consulter la règlementation de dog dancing

Juliette Boidin joue au frisbee avec 2 chiens

Comment travailler des tricks quand on a 2 chiens?

Ecrit par Conseils de Juliette, Dog dancing, Education positive, Technique Aucun commentaire

Comment faire pour travailler ses 2 chiens en même temps?

Il n’est pas rare, quand on pratique des activités canines, de souhaiter intégrer un petit nouveau à l’aventure ! Mais quand vient l’heure de l’entrainement…

Aïe… Ça coince !

Notre nouveau compagnon s’excite, un vrai clown… Alors que notre camarade habituel veut juste s’amuser comme d’habitude.

Alors que faire? On essaye d’enfermer l’un puis l’autre ? Mouais, pas franchement efficace…

Que veut-on vraiment?

Peut importe la discipline, les séances seront composées:

  • de jouets et croquettes qui tombent,
  • d’un chien et/ou d’un humain en mouvement,
  • de cris de joie,
  • de câlins…

Votre objectif est de pouvoir jouer sereinement avec un de vos toutous sans que l’autre ne vienne court-circuiter la séance. Il faut donc qu’il sache résister à tout cela en même temps. Pas facile n’est ce pas ?

Imaginez des amis qui dansent en mangeant des guimauves près d’une fontaine à chocolat… Même nous, nous aurions on aurait du mal à résister face à cela… 😉 !

Il est donc important de procéder par étapes pour : avoir un chien qui apprécie de rester “à sa place” ET lui apprendre à se contrôler face aux différentes distractions.

chiot border collie qui joue seul

Apprendre à s’occuper seul peut être une première étape pour apprendre qu’il n’y a pas que les interactions avec vous qui sont positives :

  • mâcher calmement dans une autre pièce
  • chercher des croquettes dans l’herbe ou dans un tapis de fouille
  • etc
Travail des autocontroles avec un chiot et un chien plus agé

Ajouter des distractions étape par étape

1. Calme et autocontrôles

Vous allez d’abord travailler chaque chien :

  • à se placer à un endroit choisi (panier, plaid,…)
  • aux autocontrôles

Tout cela en diversifiant un maximum les exercices et en ajoutant la difficulté progressivement en respectant le rythme de chaque chien. Il faut éviter de les mettre en échec et toujours renforcer les bons choix. Ces derniers peuvent être par exemple de rester calme ou de ne pas quitter sa place.

Vous pouvez retrouver un article et une vidéo à ce sujet : ici

2. Ajouter les distractions progressivement pour un chien seul

 

Afin d’aider votre chien à contrôler ses impulsions, vous allez ajouter peu à peu des distractions en commençant par du très facile.

Par exemple vous pouvez poser les jouets ou croquettes devant lui en travaillant bien les autocontrôles. C’est à dire, ne pas donner accès à la récompense tant que le chien n’attend pas de lui même votre autorisation. Ensuite, vous pourrez les lâcher en commençant assez bas puis de plus en plus haut. Enfin, vous pourrez les lancer vers lui et à l’opposé de lui.

3. Commencer à travailler le deuxième chien en présence du premier

 

Enfin, vous procéderez de la même façon pour ajouter la distraction “chien qui travaille”. Tout d’abord, vous commencerez à travailler les positions statiques de votre autre chien avant avant d’ajouter plus de mouvements (tourner, slalom,etc).

Comme toujours, en cas d’erreur de la part du toutou que vous travaillez à rester calme ou à sa place, vous retournez à une étape plus simple. Si toutefois votre toutou bloque vraiment, vous pouvez réfléchir à une étape intermédiaire pour ne pas ajouter trop de difficulté d’un seul coup.

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires de cet article 😉

chelsea border collie, dog dancing, éducation positive

Comment bien commencer sa relation avec son chien?

Ecrit par Dog dancing, Education positive, pour commencer, Technique Aucun commentaire

Vous préparez l’arrivée d’une petite boule de poils à 4 pattes dans votre vie… Ou vous venez de l’accueillir et vous vous posez des questions quant à son éducation, son bien-être et le développement de votre relation? Alors cet article est pour vous!

Mais attendez, il n’est jamais trop tard même pour éduquer un chien adulte, alors cet article s’adresse aussi au propriétaire de chien de plus d’un an 🙂

Voici les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article :

  1. Quelles sont les bases à mettre en place avec son chiot?
  2. Comment “travailler” avec lui?
  3. Quelles récompenses utiliser?

Commençons donc par le commencement. Un chiot est une petite boule de poils qui se sépare violemment de sa mère et de son environnement initial pour aller vivre la belle aventure de “chien de famille”. À 2 mois, le chiot n’est qu’un bébé sans défense, très sensible et la séparation de sa mère peut le perturber quelques temps. Heureusement, le chiot s’adapte vite et va reporter ses repères sur vous – son nouveau maître.

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent :

  • Assis, Couché et la patte ne sont pas les “les bases” de l’éducation d’un chien
  • La marche aux pieds du maître permanente lors des balades est contre nature
  • Punir son chiot lorsqu’il fait une bêtise, plutôt que de le récompenser lorsqu’il fait de bonnes actions n’est pas efficace et est néfaste pour le développement du chien et la relation de confiance avec son maitre
  • Dépenser son chien physiquement n’est pas une bonne solution pour le calmer et ne sera pas efficace dans le temps

Dans le groupe Danse avec ton chien, nous prônons les bienfaits de l’éducation positive. Nous pensons même que pour pratiquer le dog dancing, il est indispensable de travailler en éducation positive. Alors c’est parti!

Quelles sont les bases à mettre en place avec son chiot?

Le plus important est tout d’abord de travailler la relation avec lui. Passer du temps ensemble, jouer, le câliner, lui faire découvrir un maximum de situations et d’endroits, le manipuler, lui faire rencontrer d’autres chiens, si possible des chiens plus âgés calmes et respectueux, afin que “les codes” et la sociabilisation se mettent en place, …

Comment “travailler” avec lui?

La règle d’or sera de ne jamais lui en demander trop et de toujours commencer par du “trop facile” afin travailler sa motivation. La concentration d’un chiot n’excède pas quelques secondes… donc des séances d’éducation traditionnelle de 30 min, on oublie tout de suite. Il faudra entrecouper le “travail” avec de la détente et du jeu. Voir même transformer le “travail” en jeu.

Les premières choses à travailler avec un chiot pour construire une relation de confiance saine et équilibrée sont les suivantes :

  • Lui apprendre que le calme et le contrôle amènent à des situations agréables en travaillant les autocontrôles et le relax (article sur le calme et les autocontrôles)
  • Le récompenser quand il fait attention à vous tout d’abord sans distraction puis en augmentant très progressivement le niveau et l’intensité des distractions. Vous pouvez par exemple en travailler le focus en intérieur puis en extérieur tout d’abord sans distraction puis avec. L’exercice du rappel chaleureusement récompenser sera aussi un exercice indispensable
  • Lui apprendre que refuser ou détourner son attention des choses appétentes peut être récompensé en travaillant le refus d’appât de manière positive
  • Le stimuler à proposer toutes sortes de choses par lui même grâce au Free shaping

Comment récompenser son chiot?

Les récompenses peuvent être de différentes valeurs et de différentes natures. Si c’est alimentaire, comme une friandise, vous pouvez gérer la valeur de la friandise en fonction des préférences du chien. Attention toutefois à ne pas “gaver” le chien et à rééquilibrer sa ration journalière en fonction. Ainsi, quand vous voudrez récompenser une très bonne action comme “le pipi dehors” au départ, vous pourrez utiliser une friandise extrêmement appétente et très appréciée par le chiot.

La friandise n’est pas la seule récompense. La voix et la joie du maître sont de très belles récompenses pour un chiot, ainsi que le jeu, les câlins ou les caresses. Une autre des récompenses à laquelle on ne pense pas assez, c’est laisser le chien réaliser des comportements naturels qu’il apprécie et qui le détendent comme par exemple : renifler, se rouler, se balader, etc.

Voilà! Vous connaissez les bases maintenant pour bien commencer avec son chiot. Des exercices vous sont proposés sur notre Groupe Facebook, car notre super Juliette est en train de tisser des liens avec sa petite canaille nommée Chelsea depuis août dernier et nous partage leur évolution 🙂

border collie chiot, dog dancing
berger isrlandais chiot
shetland bébé
border collie bébé
setter anglais bébé
chiot berger australien
5 erreurs à éviter en dog dancing

5 erreurs à éviter quand on fait du dog dancing!

Ecrit par Dog dancing, Education positive, Technique 4 commentaires

Croire que notre chien nous comprend quand on lui explique

À ne pas faire :

  • “Bon tu vois Médor, là tu tournes sur toi même mais pas totalement puis après tu recules jusqu’entre entre mes jambes et tu te stoppes”
  • “Vas-y oui encore refais le”
  • “C’est bien mon toutou mais la prochaine un peu plus de motivation, ok?”

Conseil : il faut parler le moins possible et le plus clairement possible. Un chien peut assimiler beaucoup d’ordres “courts” et non pas des phrases 😉 Il faut éviter tous les mots parasites comme demander l’ordre plusieurs fois de suite, ou le fameux “encore”. Moins vous parlerez et plus votre chien pourra distinguer les ordres précis et distincts.

Mal utiliser le clicker et ne pas préparer la récompense associée

À ne pas faire :

  • Vouloir utiliser le clicker mais cliquer 5 secondes après l’exercice,
  • Cliquer et ne pas avoir de jouet ou de croquette à donner en suivant,
  • Cliquer plusieurs fois de suite et donner l’ensemble des récompenses à la fin de la séance

Conseil : il faut toujours essayer de cliquer au millième de seconde près quand le geste désiré est réalisé par le toutou et TOUJOURS récompenser en suivant avec la récompense. Avoir une récompense adaptée est également très important! (je vous explique tout plus bas ;-))

Mal gérer les séances

À ne pas faire :

  • Faire 1 séance par mois de 30 min,
  • commencer plein de nouveaux tours dans une seule séance,

Conseil : Les séances doivent durer entre 3 et 5 min. Il est déconseillé de travailler plus d’un nouveau tour par séance. C’est également important de finir sur du positif en finissant par des révisions de tricks que le chien connait bien. L’idéal est de pouvoir faire plusieurs petites séances par semaines plutôt qu’une grosse séance de temps en temps.

Avoir des récompenses mal adaptées

À ne pas faire :

  • Récompenser avec de gros aliments genre morceau de pain qui mettent longtemps à mâcher ou encore avec des aliments TROP appétants qui rendent le chien fou ou carrément des aliments que le chien n’aime pas du tout genre… (Gipsy aime tout ahahah),
  • Prendre le jouet préféré de son autre chien qui est juste à côté et avec lequel vous ne travailler pas pendant cette séance…

Conseil : Une petite croquette/friandise relativement appétante qui sera avalée en moins de 3 secondes est l’idéal. Pour augmenter la valeur de cette croquette, le mieux sera de la lancer! Pour le jouet, une petite corde destinée au séance de dog dancing sur laquelle le chien pourra tirer ou aller la chercher est le top (à voir en fonction du chien).

Faire une séance quand ce n’est pas le bon moment

À ne pas faire :

  • faire une séance en plein soleil à 40°C,
  • faire une séance quand on est très énervé, quand on n’est pas motivé,
  • faire une séance quand le chien est totalement distrait ou pas motivé…

Conseil : Si ce n’est pas le bon moment, pour éviter d’associer une séance à quelque chose de pas très agréable pour le chien, reporter votre séance à plus tard!