Skip to main content
Catégorie

Technique

Leurrer son chien

Les 4 étapes faciles mais indispensables pour apprendre un tour à son chien

Ecrit par Dog dancing, Technique Aucun commentaire

Les 4 étapes faciles mais indispensables pour apprendre un tour à son chien

Dans cette vidéo je vous explique les 4 étapes de la technique du leurre. Pour bien apprendre un tour à son chien, rien ne sert d’aller trop vite, mais avec ces 4 étapes, c’est la réussite assurée !

N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires 🤗

Pour aller plus loin !

Combien de tours peut on apprendre en même temps

Combien de tours peut-on apprendre à son chien en même temps?

Ecrit par Dog dancing, Education positive, pour commencer, Technique 2 commentaires

Combien de tours peut-on apprendre à son chien en même temps?

C’est très souvent que vous me posez cette question. Aussi j’essaye de vous y répondre le plus clairement possible dans cette vidéo.

Voici les 3 phases sont je vous parle pour l’apprentissage d’un tour :

  1. compréhension du mouvement
  2. mise sous signal (ordre verbal ou gestuel)
  3. généralisation

Dans la phase 1, je vous conseille d’avoir un seul tour à chaque fois, mais dès qu’il passe en phase 2, vous pouvez commencer à apprendre un nouveau tour en phase 1. N’oubliez pas que la mise sous signal se fait progressivement 😉

Bon visionnage.

N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires 🤗

Pour aller plus loin !

top 5 des Podcasts de Danse avec ton chien

TOP 5 des podcasts de Danse avec ton chien

Ecrit par Dog dancing, Education positive, Technique 2 commentaires

J’ai donc commencé les podcasts en Novembre 2020. Le concept était de répondre aux questions que vous me posez souvent…

J’ai prévu de reprendre les podcast en mars pour 2ème saison un peu différente mais en attendant voici le résultat de 5 podcasts que vous avez le plus écoutés :

1. LE FOCUS

2. L'ÂGE POUR COMMENCER

3. LE CLICKER

4. QUELS TRICKS AVEC UN CHIOT

5. L'ABOIEMENT EN ENTRAINEMENT

refus d'appat en autocontrole, border collie sur une plage avec un harnais rose

Pourquoi le refus d’appât en autocontrôle est important en dog dancing ??? ❌🍗

Ecrit par Conseils de Juliette, Education positive, Technique 2 commentaires

Vous avez 2h avant que je ramasse les copies 🤣🤣🤣

Plus sérieusement, ce que je veux vous dire est hyper important ! Juliette me fait découvrir tout un univers incroyable et m’aide à comprendre comment résoudre une multitude de problèmes des chiens pendant les chorégraphies de dog dancing : focus, discrimination d’ordre, maintien de position, généralisation, danser sans friandise, etc. Mais cette astuce de refus d’appât en autocontrole pourra en aider beaucoup d’entre vous que ce soit dans la vie de tous les jours comme sur la piste de danse. 🐾🌟

Qu’est ce que le refus d’appat ?

Le fait que le chien ne mange pas un ingrédient à sa portée… Au sol, sur la table, dans les mains d’un enfant…

Qu’est ce qu’un autocontrôle ?

C’est quand le chien arrive à comprendre par lui-même. Il apprend à se contrôler dans une situation où il y a de la tentation. Et nous humain? On renforce positivement toute action de contrôle !

Pour en savoir plus sur les autocontrôles : Ici !

Les questions auxquelles on répond dans notre vidéo :

  • Comment faire pour éviter qu’un chien mange un croquette tombée malheureusement sur la piste et se déconnecte de vous en plein milieu de la danse ?
  • Ou tout simplement éviter qu’il mange tout ce qui se présente sous son nez en balade ? 💙🤗

N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires et surtout à partager si elle vous plait! 💙🤗

Juliette Boidin joue au frisbee avec 2 chiens

Comment travailler 2 chiens en même temps

Ecrit par Conseils de Juliette, Education positive, Technique 1 commentaire

Comment travailler 2 chiens en même temps?

Il n’est pas rare, quand on pratique des activités canines, de souhaiter intégrer un petit nouveau à l’aventure ! Mais quand vient l’heure de l’entrainement…

Aïe… Ça coince !

Notre nouveau compagnon s’excite, un vrai clown… Alors que notre camarade habituel veut juste s’amuser comme d’habitude.

Alors que faire? On essaye d’enfermer l’un puis l’autre ? Mouais, pas franchement efficace…

Réfléchir à nos objectifs

Peut importe la discipline, les séances seront composées:

  • de jouets et croquettes qui tombent,
  • d’un chien et/ou d’un humain en mouvement,
  • de cris de joie,
  • de câlins…

Votre objectif est de pouvoir jouer sereinement avec un de vos toutous sans que l’autre ne vienne court-circuiter la séance. Il faut donc qu’il sache résister à tout cela en même temps. Pas facile n’est ce pas ?

Imaginez des amis qui dansent en mangeant des guimauves près d’une fontaine à chocolat… Même nous, nous aurions du mal à résister face à cela… 😉 !

Il est donc important de procéder par étapes pour : avoir un chien qui apprécie de rester “à sa place” ET lui apprendre à se contrôler face aux différentes distractions.

chiot border collie qui joue seul

Apprendre à s’occuper seul peut être une première étape pour apprendre qu’il n’y a pas que les interactions avec vous qui sont positives :

  • mâcher calmement dans une autre pièce
  • chercher des croquettes dans l’herbe ou dans un tapis de fouille
  • etc
Travail des autocontroles avec un chiot et un chien plus agé

Ajouter des distractions à chaque étape

1. Calme et autocontrôles

Vous allez d’abord travailler chaque chien :

  • à se placer à un endroit choisi (panier, plaid,…)
  • aux autocontrôles

Tout cela en diversifiant un maximum les exercices et en ajoutant la difficulté progressivement en respectant le rythme de chaque chien. Il faut éviter de les mettre en échec et toujours renforcer les bons choix. Ces derniers peuvent être par exemple de rester calme ou de ne pas quitter sa place.

Vous pouvez retrouver un article et une vidéo à ce sujet : ici

2. Ajouter les distractions progressivement pour un chien seul

 

Afin d’aider votre chien à contrôler ses impulsions, vous allez ajouter peu à peu des distractions en commençant par du très facile.

Par exemple vous pouvez poser les jouets ou croquettes devant lui en travaillant bien les autocontrôles. C’est à dire, ne pas donner accès à la récompense tant que le chien n’attend pas de lui même votre autorisation. Ensuite, vous pourrez les lâcher en commençant assez bas puis de plus en plus haut. Enfin, vous pourrez les lancer vers lui et à l’opposé de lui.

3. Commencer à travailler le deuxième chien en présence du premier

 

Enfin, vous procéderez de la même façon pour ajouter la distraction “chien qui travaille”. Tout d’abord, vous commencerez à travailler les positions statiques de votre autre chien avant avant d’ajouter plus de mouvements (tourner, slalom,etc).

Comme toujours, en cas d’erreur de la part du toutou que vous travaillez à rester calme ou à sa place, vous retournez à une étape plus simple. Si toutefois votre toutou bloque vraiment, vous pouvez réfléchir à une étape intermédiaire pour ne pas ajouter trop de difficulté d’un seul coup.

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires de cet article 😉

Chien berger australien rouge merle qui pose devant un grand lac

3 signaux vocaux essentiels en dog dancing : Oui, Ok et Stop

Ecrit par Dog dancing, Education positive, Technique 7 commentaires

Bonjour les dog dancer,

Aujourd’hui je souhaite vous parler de 3 signaux vocaux que j’utilise tous les jours avec Gipsy : Oui, Ok et Stop. Ils permettent une communication beaucoup plus claire entre vous et votre chien et donc une compréhension et un apprentissage plus rapide de la part du chien.

1. Marqueur vocal : OUI

Le Oui peut être utilisé comme marqueur vocal lors de l’apprentissage d’un nouveau tour avec votre toutou. Il permet de marquer instantanément le bon comportement ou mouvement du chien. Ce marqueur vocal doit être accompagné par une friandise ou un jeu pour que la valeur du Oui soit associé par le chien.

Pour les chiens qui manquent de motivation, le Oui très enjoué du maître va lui redonner un petit coup de booste. En revanche, pour les chiens qui montent vite dans les tours, je vous conseille de travailler votre chien soit avec un Oui très neutre soit avec le clicker.

2. Ordre libérateur : OK

Ah cet ordre libérateur…. je commence à vous en rabâcher les oreilles n’est ce pas?

Ok est l’ordre libérateur que j’utilise pour arrêter un ordre, qu’il soit en maintien de position statique ou dynamique.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire cet article très détaillé sur le maintien de position.

3. Ordre d’immobilité : STOP

Le STOP est un ordre qui demande au chien d’arrêter le déplacement ou le mouvement qu’il est en train de réaliser pour rester fixe jusqu’à ce qu’un ordre libérateur ou un autre ordre lui soit donné.

chien tête dans l'herbe

Apprendre à son chien à poser la tête

Ecrit par Dog dancing, Technique, Tutos Aucun commentaire

Hello les dog dancer!

Si vous aussi vous aimez peaufiner vos tricks et que vous aimez prendre de jolies photos avec votre toutou, lui apprendre à poser sa tête vous sera très utile 😉

Cela peut s’apprendre facilement, en 4 étapes seulement. Travailler avec le clicker pourra aider à la compréhension du chien et facilitera l’apprentissage. Mais attention, utilisez le clicker seulement si vous savez comment cela fonctionne. Le risque sera sinon de perturber l’apprentissage et de mettre le chien dans la confusion.

chien qui pose la tête au sol

Tout d’abord, comment utiliser le clicker ?

Voici une vidéo qui vous permettra de bien comprendre comment utiliser le clicker. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires de cet article 🙂

Étape 1. Leurrer le chien avec une friandise

Placez votre chien en position couchée et leurrez sa tête jusqu’à ce que son menton touche le sol. A ce moment là, Clickez et Récompensez (C/R).

Répétez cette étape jusqu’à ce que le chien comprenne la position souhaitée.

Étape 2. Leurrer sans friandise et ajouter l’ordre

Placez votre chien en position couchée et leurrez sa tête sans friandise, juste avec votre main, jusqu’à ce que son menton touche le sol. A ce moment là, Clickez et Récompensez (C/R). Au fur et à mesure, vous pouvez mettre l’ordre sur le mouvement, puis commencer à anticiper l’ordre.

Étape 3. Diminuer le geste

Progressivement, vous allez pouvoir diminuer le geste du leurre avec votre main, jusqu’à le faire disparaître.

Étape 4. Généraliser dans différentes positions

Une fois que cet ordre semble bien assimilé par le chien, vous pouvez passer à la généralisation (article sur la généralisation). C’est à dire que vous pouvez demander au chien de poser sa tête dans différentes positions. Pour faciliter cette généralisation, n’hésitez pas à revenir au x étapes avec le leurre dans les nouvelles positions.

Exemple de positions : couché, sur le flanc, debout (tête dans la main), salut, etc.

Maintenant c’est à vous de jouer. Si vous avez des questions, posez les en commentaires de cet article, il y aura plus de chance pour que j’y réponde 😉

Je vous laisse la vidéo d’il y a 2 ans même si mes méthodes n’étaient pas aussi abouties et claires qu’aujourd’hui. Essayez de ne pas toucher le chien pour le faire changer de position, mais bien de l’accompagner au leurre 😄

bien utiliser le clcker dans l'éducation positive du chien

Comment bien utiliser le clicker dans l’apprentissage du chien?

Ecrit par Education positive, Technique Aucun commentaire

Aujourd’hui je vous parle du meilleur ami des dog dancer : le CLICKER 😄

Malheureusement cet outil incroyable est souvent mal utilisé par les novices qui du coup s’emmêlent les pinceaux et mettent souvent le chien face à une incompréhension.

Avant de danser avec votre chien, je vous conseille donc de regarder cette courte vidéo et de suivre les quelques conseils donnés pour mieux utiliser votre clicker !

Kit pour commencer le dog dancing

35 € sur la boutique

Le clicker est un petit boitier avec une languette en métal. Il a un bruit très distinctif. Je vous conseille d’utiliser un clicker par chien.

Cet outil s’utilise dans l’apprentissage d’un comportement ou d’un trick et disparaitra donc au fur et à mesure. Il permet de travailler le chien en éducation positive en renforçant le comportement ou le mouvement réalisé.

Voici les quelques règles à respecter pour bien l’utiliser.

1. Un click = Une récompense

N’oubliez pas cette règle très importante : 1 click = 1 récompense

Le but est vraiment que pour le chien, ce click soit associé directement à la récompense et qu’il comprenne que c’est ce qui vient d’être cliqué qui va être récompensé.

Au départ de l’utilisation du clicker, il est conseillé que le click soit directement suivi par la récompense. Mais au fur et à  mesure de son utilisation, quand le chien aura compris que le click engendre une récompense, vous pourrez espacer de quelques secondes ce click à sa récompense. Cela vous permettra par exemple de travailler des tricks à distance ou de récompenser sans avoir la friandise sur vous (le temps d’aller la chercher).

2. On clique le mouvement

Il faut cliquer le mouvement dans la microseconde où il est fait et non la fin du mouvement. Cela permettra au chien de mieux comprendre ce que vous souhaitez et il sera beaucoup plus facile pour lui de le reproposer.

N’oubliez pas de travailler en maintien de position et regardez l’exemple de la vidéo ci dessus pour ne pas lui faire confondre le click avec l’ordre libérateur.

3. Le clicker peut être utilisé pour différentes techniques d’apprentissage

Vous pouvez travailler votre chien avec le clicker :

  • au shaping : on clique toutes les étapes qui amènent le chien vers le comportement ou le mouvement désiré. C’est de loin la technique qui fait le plus réfléchir le chien.
  • en capture : on clique un mouvement ou un comportement proposé spontanément par le chien afin d’y mettre un ordre dessus ultérieurement.
  • au leurre : on clique le mouvement que le chien réalise en suivant le leurre afin de faire comprendre au chien ce que l’on attend de lui.

Pour plus d’infos sur les techniques d’apprentissage

chien calme en maintien de position salut

Calme et Autocontrôles

Ecrit par Chiot, Dog dancing, Education positive, Technique 13 commentaires

Hello les dog dancer !

Aujourd’hui on vous parle d’un thème extrêmement important mais hélas peu travaillé par la plupart des duos humain-canin : le calme et, ainsi ,les autocontrôles.

Les autocontrôles

Ils devraient être travaillés sur tous les chiens, que ce soit dans la vie de tous les jours :

  • Je prends la gamelle et je m’apprête à la poser au sol, le chien saute ou jappe, je relève la gamelle -> en ne descendant la gamelle QUE dans le calme le chien apprend que se comporter calmement amène au but voulu

ou par des exercices/jeux :

  • Je prends des friandises dans ma main fermée, le toutou va surement lécher/mordiller, je ne dis rien. Dès qu’il se détourne j’ouvre ma main, s’il se rapproche je referme le poing immédiatement jusqu’à pouvoir donner les friandises 1 à 1 au chien sans qu’il se jette dessus

Les travailler souvent et sous différentes formes peut grandement améliorer le quotidien et aider à régler certains soucis de comportement comme les aboiements, la traction en laisse, la demande constante d’attention immédiate, etc

Le calme

Le calme est plus poussé mais aussi plus général, évidemment c’est super de travailler ça avec tous les chiens mais c’est principalement utile pour les chiens réactifs, qui montent vite en pression et qui font régulièrement face à un stress (dû à un malaise, stress, sur-motivation).

Dans certains cas, il est déjà très bien de poser des friandises au sol vers les pattes du chien quand il est calme, même en intérieur, pour que ce comportement soit répété. On doit, comme les autocontrôles et toutes choses, travailler par petites étapes en commençant par un stade “très facile”.

Par exemple dans le cas d’un chien réactif qui en extérieur est toujours sur ses gardes, tire et ignore la personne qui l’accompagne, il faudra d’abord travailler sous forme de jeu en intérieur puis dehors avec des friandises très attirantes.

3 exercices pour travailler le calme

  1. Travailler l’attention ou focus : lancer une friandise, quand le chien l’a mangée et qu’il vous regarde vous en lancez une autre ou en posez une au sol près de vous pour qu’il vienne au contact
  2. Le relax : après avoir renforcé le relax en intérieur, arrêtez vous dans des zones de + en + distrayantes (asseyez vous et détendez vous, vous aussi !) et quand votre chien se couche, s’assoit, vous regarde, vous récompensez avec une voix très douce et en posant quelques friandises au sol
  3. Détourner de l’environnement : apprenez à votre chien à fouiner pour chercher quelques croquettes ou friandises, d’abord sur sol plat en intérieur puis de plus en plus dur jusqu’à arriver à lancer quelques friandises dans l’herbe au parc. C’est un exercice parfait pour dé-focaliser le chien sur ce qui le fait réagir et en plus le détendre et lui faire travailler son flair !

à vous de jouer ! 😉

4 exercices faciles pour apprendre au chien à gérer sa frustration