Comment travailler 2 chiens en même temps

Ecrit par 16 septembre 2019 octobre 29th, 2019 Conseils de Juliette, Education positive, Technique

Comment travailler 2 chiens en même temps?

Il n’est pas rare, quand on pratique des activités canines, de souhaiter intégrer un petit nouveau à l’aventure ! Mais quand vient l’heure de l’entrainement…

Aïe… Ça coince !

Notre nouveau compagnon s’excite, un vrai clown… Alors que notre camarade habituel veut juste s’amuser comme d’habitude.

Alors que faire? On essaye d’enfermer l’un puis l’autre ? Mouais, pas franchement efficace…

Réfléchir à nos objectifs

Peut importe la discipline, les séances seront composées:

  • de jouets et croquettes qui tombent,
  • d’un chien et/ou d’un humain en mouvement,
  • de cris de joie,
  • de câlins…

Votre objectif est de pouvoir jouer sereinement avec un de vos toutous sans que l’autre ne vienne court-circuiter la séance. Il faut donc qu’il sache résister à tout cela en même temps. Pas facile n’est ce pas ?

Imaginez des amis qui dansent en mangeant des guimauves près d’une fontaine à chocolat… Même nous, nous aurions on aurait du mal à résister face à cela… 😉 !

Il est donc important de procéder par étapes pour : avoir un chien qui apprécie de rester “à sa place” ET lui apprendre à se contrôler face aux différentes distractions.

chiot border collie qui joue seul

Apprendre à s’occuper seul peut être une première étape pour apprendre qu’il n’y a pas que les interactions avec vous qui sont positives :

  • mâcher calmement dans une autre pièce
  • chercher des croquettes dans l’herbe ou dans un tapis de fouille
  • etc
Travail des autocontroles avec un chiot et un chien plus agé

Ajouter des distractions à chaque étape

1. Calme et autocontrôles

Vous allez d’abord travailler chaque chien :

  • à se placer à un endroit choisi (panier, plaid,…)
  • aux autocontrôles

Tout cela en diversifiant un maximum les exercices et en ajoutant la difficulté progressivement en respectant le rythme de chaque chien. Il faut éviter de les mettre en échec et toujours renforcer les bons choix. Ces derniers peuvent être par exemple de rester calme ou de ne pas quitter sa place.

Vous pouvez retrouver un article et une vidéo à ce sujet : ici

2. Ajouter les distractions progressivement pour un chien seul

 

Afin d’aider votre chien à contrôler ses impulsions, vous allez ajouter peu à peu des distractions en commençant par du très facile.

Par exemple vous pouvez poser les jouets ou croquettes devant lui en travaillant bien les autocontrôles. C’est à dire, ne pas donner accès à la récompense tant que le chien n’attend pas de lui même votre autorisation. Ensuite, vous pourrez les lâcher en commençant assez bas puis de plus en plus haut. Enfin, vous pourrez les lancer vers lui et à l’opposé de lui.

3. Commencer à travailler le deuxième chien en présence du premier

 

Enfin, vous procéderez de la même façon pour ajouter la distraction “chien qui travaille”. Tout d’abord, vous commencerez à travailler les positions statiques de votre autre chien avant avant d’ajouter plus de mouvements (tourner, slalom,etc).

Comme toujours, en cas d’erreur de la part du toutou que vous travaillez à rester calme ou à sa place, vous retournez à une étape plus simple. Si toutefois votre toutou bloque vraiment, vous pouvez réfléchir à une étape intermédiaire pour ne pas ajouter trop de difficulté d’un seul coup.

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires de cet article 😉

Merci de laisser un petit commentaire si l'article vous a plu 🤗